10 leçons que les personnes qui travaillent trop apprennent trop tard dans la vie

Si votre vie passe au travail, il est peut-être temps de faire une pause pour réfléchir.

Le travail fait partie de la vie, plus ou moins inévitablement, mais cela ne signifie pas qu'il devienne votre vie, du moins pas dans le sens où je finis par vous étouffer et vous priver de la possibilité de faire autre chose. Travailler est nécessaire, mais aussi voir des amis, entretenir une relation amoureuse, prendre soin de la famille, prendre soin de sa propre santé, se préoccuper de notre environnement immédiat et intermédiaire et plus encore.

Il y a quelques jours, Bernard Marr a publié via Linkedin, le réseau social axé sur les relations de travail, une liste intéressante de choses que, souvent, de nombreuses personnes négligent de privilégier leur travail - paradoxalement, des choses aussi importantes que leur propre bonheur.

Ensuite, nous les partageons avec notre propre gloss. Si vous en connaissez d'autres, n'hésitez pas à les ajouter dans la section commentaires de cette note.

1. La vie est courte

C’est la leçon la plus élémentaire, la plus évidente et aussi la plus retardée. Bien que nous sachions que notre vie est non seulement limitée, mais également courte, nous vivons comme si ce n'était pas le cas, comme si nous allions vraiment avoir le temps de travailler, puis de vivre et de profiter. Et sinon? Et si votre vie s'épuise sans que vous viviez vraiment?

2. Les liens sont importants

Pour certains, le travail se traduit par l'isolement. Le temps qu'ils consacrent aux activités de travail est tel qu'ils négligent au moins un aspect essentiel très important: les relations personnelles. Pouvez-vous imaginer qu'au fil des ans, vous vous leviez de votre bureau sans avoir personne avec qui partager votre vie?

3. Ne perdez pas votre santé après le succès, la renommée ou la richesse

Comme le savaient les anciens, l'argent, la renommée ou le succès sont comme des fantômes après lesquels on peut partir sans les atteindre et gaspiller la vie. Travailler plus longtemps que la santé humaine n'en vaut pas la peine si en retour vous perdez votre bien-être.

4. Le meilleur de votre vie ne passera pas à travers un écran

Pendant des siècles, l'être humain a évolué grâce au contact entre pairs, à l'empathie, au souci des autres et à la capacité d'offrir de l'affection. Ce n'est que récemment que nous avons été séduits par la luminosité des écrans, ce qui nous porte à croire que la vie passe entre des circuits et des paquets d'informations. Mais, si vous y réfléchissez un peu, le sens de votre existence n'a rien à voir avec un appareil électronique.

5. Ne jamais abandonner l'apprentissage

Cela peut sembler un lieu commun, mais ce n’est pas moins faux. L’apprentissage nous permet également de rester en contact avec le monde, tout en conservant une position à la fois humble et ambitieuse, car en apprenant, nous reconnaissons que la vie est épuisée pour nous.

6. Diversifier

Le monde est plus vaste que l'étroit notre champ visuel nous fait croire. Regarder vers de nouveaux horizons génère presque toujours des bénéfices.

7. Personne ne reçoit rien seul

Bien que le discours du « self-made man » nous fasse croire que nos efforts et notre volonté de gagner un million de dollars suffisent, la vérité est que, encore une fois, des siècles et des siècles d'histoire prouvent le contraire. La force d'une idée, d'un projet, d'une entreprise, d'un pays, etc. est déterminée en grande partie par l'effort collectif qui la soutient. Il y a des dirigeants, de la créativité, de l'engagement et ceux qui ont sans aucun doute un caractère individuel marqué, mais qui ne vont pas loin sans la solidarité des autres.

8. S'inquiéter ne résout rien

L'angoisse, l'inquiétude, la peur ne nous maintiennent que dans le même lieu d'origine de ces émotions. Si vous voulez faire quelque chose pour les faire taire, il est nécessaire de bouger, de faire quelque chose, de prendre soin de ce qui les cause, pas seulement de vous inquiéter.

9. L'échec n'existe pas

En cet âge où la dichotomie entre succès et échec est si présente, chaque «échec» est vécu comme une sorte de non plus ultra, un point final de la vie après lequel rien ne peut être fait, peu importe l'heure. de l'existence nous rencontrons. Rien de plus faux. "L'échec" est le résultat d'une somme de circonstances dans lesquelles la volonté personnelle n'est pas toujours la plus importante. Parfois oui, mais pas toujours, et en tout cas, ce n’est pas la fin de l’existence.

10. Le bonheur est un moyen, pas un destin

C’est une phrase qui a si bien été utilisée que l’on pourrait croire qu’elle a perdu tout son sens, mais la vérité est qu’elle subsiste. Combien de personnes vivent en pensant que demain, dans un an ou dans 10 ou 40 ans, elles auront enfin tout ce dont elles ont besoin pour être heureuses? Si vous ne pouvez pas être heureux maintenant, avec ce que vous avez, vous ne serez probablement pas demain non plus, lorsque vous ne possédez pas ce que vous pensiez vous rendre heureux non plus.

Toujours dans Pyjama Surf: Prenez quelques minutes avec Krishnamurti pour vous rappeler que tout n’est pas travail dans la vie (VIDEO)