Des scientifiques chinois développent la première arme sonique portable pour contrôler des masses

Arme sonore pour désactiver les masses.

L'Académie chinoise des sciences a récemment annoncé qu'elle disposait de la première arme utilisant le son pour dissiper les foules surpeuplées. L'instrument est une sorte de fusil qui focalise un "rayon" de son en utilisant des ondes à basse fréquence.

L’appareil produit ce qu’on appelle un "effet biologique", c’est-à-dire un inconfort extrême, des vibrations aux oreilles, un malaise à l’estomac, au cerveau et même au foie. L'intensité des ondes à basse fréquence peut même provoquer des vertiges, des maux de tête et même des vomissements, des selles involontaires et même des crises cardiaques, selon des études de longue date, qui n'expliquent pas clairement le mécanisme d'action. Cela dit, il est clair que les fréquences sonores peuvent être utilisées comme armes et le défi scientifique consiste à créer des moyens plus pratiques et plus précis.

Les armes à ultrasons précédemment développées, qui n'ont pas été utilisées régulièrement pour diverses raisons, doivent être montées sur des véhicules et nécessitent une source d'énergie stable. Les armes chinoises sont plus petites et faciles à utiliser et utilisent un petit tube à gaze comme source d'énergie.

Le gouvernement chinois, qui se caractérise précisément par le contrôle de la population, dispose désormais d’une arme sophistiquée pour modifier les comportements des masses indésirables.

Egalement dans Pyjama Surf: Ce sont les 10 principaux pays producteurs d’armes (et leurs principaux clients)