Le cycle magnétique du Soleil de 11 ans semble être causé par l'alignement planétaire

Le cycle d'activité magnétique du Soleil semble coïncider avec l'alignement de Jupiter, Vénus et la Terre

Une enquête fascinante associe les mystérieux cycles de onze ans qui caractérisent le Soleil, connu pour l'activité des taches solaires et l'inversion des pôles, avec un alignement planétaire qui exerce une attraction gravitationnelle.

Apparemment, la gravité de la Terre, Vénus et Jupiter, est capable d’exercer une influence magnétique sur le Soleil, comparable à la gravité de la Lune, dont l’influence est évidente dans les marées de la Terre.

L'équipe de chercheurs qui a mené cette étude a comparé mille ans de cycles solaires avec des mouvements planétaires au cours de la même période et a mis en évidence une corrélation importante. L’équipe a découvert que l’alignement de la Terre, Vénus et Jupiter, qui se produit tous les 11, 07 ans, coïncide avec le "minimum solaire".

Cet effet gravitationnel influence ce que l’on appelle l’instabilité de Tayler et produit des perturbations dans le flux solaire et le champ magnétique. On pense que ces événements pourraient inverser la polarité du champ magnétique en correspondance avec le cycle de 11 ans.

Si cette hypothèse est confirmée, cela pourrait aider à expliquer la période jusqu'ici mystérieuse de 11 ans au cours de laquelle le champ magnétique du Soleil est complètement inversé. D'autre part, on montrerait qu'il existe une délicate interdépendance bidirectionnelle entre les planètes et le Soleil, une sorte d'harmonie cosmique dans le style de ce que Kepler pensait avoir observé, mais qui n'a pas encore été complètement déchiffré.