Le consumérisme rend les gens malades: les pires combats du Black Friday (VIDEO)

La fête de la religion aujourd'hui, le consumérisme, a laissé plusieurs altercations violentes dans les centres commerciaux et les magasins

Aujourd'hui, la fête du consumérisme a lieu aux États-Unis avec les fameuses ventes du Black Friday, un événement qui semble faire ressortir le pire des gens, un véritable pandémonium, comme on peut le voir sur les images.

CNN rapporte que cette année, les comportements violents ont de nouveau été présentés aux points de vente: les personnes qui luttent pour obtenir les meilleures offres, se saisissent des appareils et se frappent pour atteindre l’objet sombre de leur désir. Les campagnes de combats dans les centres commerciaux et les escarmouches dans Walmart font partie des événements survenus en 2015.

"Le vendredi noir" a déjà fait état de 1, 7 milliard de dollars dépensés par les consommateurs le jour de Thanksgiving, une fête dévorée par la célébration de la consommation. Ces chiffres indiquent une augmentation de 25% aux États-Unis en un an. Comme si cela ne suffisait pas, Black Friday a été associé au "CyberMonday", un jour égal mais numérique, tous pour prolonger la fièvre de la consommation, en utilisant toutes sortes de programmes pour donner le "coup de pouce" (le petit élan dont les consommateurs ont besoin dépenser leurs économies en supposant trouver l'offre qui démontre leur intelligence et leur frugalité). En fin de compte, tout va bien, car l’économie doit croître.

Cette année aussi, selon CNN, la pratique néfaste des dons de soi a été générée. Les Américains dépensent en moyenne 130 dollars en cadeaux pour eux-mêmes à Noël, une tendance qui devrait se maintenir à la hausse, les entreprises l’ayant remarqué et comprenant des tentations égoïstes dans les points de vente. Noël: un moment pour acheter des cadeaux pour soi-même.

Black Friday, la fête religieuse de notre époque laïque; certainement le plus achalandé et le plus complet des fans fervents.