L'esprit allemand est transhistorique

L'esprit allemand est immortel

Parmi les lectures concernant le monde allemand, il est essentiel d'inclure des lectures telles que le hobbit de Tolkien. Bien que du point de vue historique qui concerne le monde contingent et temporel, la lecture de tels sujets n’est pas considérée comme sérieuse par les universitaires ordinaires, car elle ne permet pas, supposément, une connaissance réelle et non fictive de ces traditions, conforme au faits de la même question en question et sans modifications ultérieures, la vérité est qu'il permet une vraie connaissance de son essence. Parce que ce n’est pas dans l’histoire et dans le temps que l’on trouve la culture germanique, mais dans tout ce qui porte l’esprit intemporel germanique, elle est donnée dans le temps, le lieu et la forme dans lesquels elle se produit. Je me tourne vers l'esprit de la Germanie, l'âme du germanique, ce noyau intemporel qui peut pénétrer dans des temps différents mais qui les dépasse. L'allemand est courant. L'allemand est présent. L'esprit allemand vit en moi et dans tous ceux qui l'aiment. L'esprit allemand est immortel. Je fermerai les yeux sur les dates et la géographie, sur des données empiriques qui me parlent d’extérieur, d’apparences, de tout ce qui ne m’intéresse pas, et je tourne mon regard vers l’intérieur, vers la qualité, vers le souffle germanique qui Il est habillé d'une multitude de formes passées et actuelles. Avec l'œil intérieur, je reconnais ce qui est profondément et rigoureusement allemand, dans l'esprit de ce qui ne l'est pas. Et Tolkien est rigoureux et profondément allemand, murmure mon sens profond. Je le sais car, en le lisant, j'aspire au même parfum. Par le parfum, il est reconnu.

Facebook: Sofia Tudela Gastañeta

Image: Alan Leeti