La France cherche à interdire totalement l'utilisation des téléphones portables dans les écoles (même pendant les pauses)

Cette mesure est l'une des premières prises dans la sphère publique pour réglementer l'utilisation d'appareils portables tels que les «smartphones» ou les «tablettes».

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation du gouvernement français, a annoncé il y a quelques jours son intention d'interdire l'utilisation du téléphone portable aux étudiants des centres éducatifs du pays jusqu'au niveau préparatoire, et pas seulement pendant les cours, mais même pendant les récréations, à la cantine universitaire ou pendant les pauses entre les cours.

La mesure est due non seulement à des objectifs pédagogiques, mais également à la santé publique, car, selon le ministre de la Santé, l'utilisation exacerbée des smartphones affecte non seulement les performances scolaires des élèves, mais encourage également un mode de vie passif et émotionnel., en particulier chez les enfants, dont beaucoup vont à l’école avec leur propre téléphone portable, qu’ils préfèrent manipuler pendant la récréation plutôt que de jouer avec leurs camarades de classe.

Cette mesure est l’une des premières prises dans la sphère publique pour réglementer l’utilisation d’appareils portables tels que les smartphones ou les tablettes, qui ont rapidement conquis la vie quotidienne de nombreuses personnes dans le monde. En France, une étude sur les conditions de vie citée par le journal Le Monde a révélé qu'en 2015, 8 adolescents sur 10 possédaient un téléphone portable. Ce même indicateur était, en 2012, 2 sur 10

Et même s'il semble que la mise en œuvre de l'interdiction ne sera pas facile, car les enseignants n'ont pas le droit de confisquer les appareils tant qu'ils ne sont pas considérés comme un objet dangereux, le projet de loi amène peut-être la population à réfléchir à l'effet que L'inconscient de ces dispositifs est à l'origine de différents aspects de la vie personnelle et collective.

Toujours dans Pyjama Surf: Nous vivons à l'ère de l'ignorance (II / II): Pourquoi les jeunes sont-ils de plus en plus ignorants?