L'homme vole le crâne et les os de la loge maçonnique et réclame en retour de la méthamphétamine en cristaux

Un homme s'est introduit dans une loge maçonnique en Nouvelle-Zélande et a volé des objets rituels, puis les a rachetés contre 7 grammes de méthamphétamines.

Dans l’une des histoires les plus étranges jusqu’à présent cette année, un homme néo-zélandais a volé les reliques d’un temple maçonnique, qu’il a cherché à transformer en méthamphétamine, en faisant chanter la loge des francs-maçons de Nelson.

L'homme a volé un crâne humain, des os, des livres, des couteaux de cérémonie et des reliques maçonniques. Ils tombent John Minto, 27 ans, puis a contacté la loge demandant à recevoir 7 grammes de méthamphétamines (mieux connue sous le nom de crystal meth ) ou, menacé de destruction des reliques.

De plus, l'homme personnifiait un négociateur qui informait les francs-maçons que l'autre personne, celle qui avait commis le vol, était prête à détruire le butin (apparemment, elle recherchait les francs-maçons qui se dépêchaient de se procurer la drogue).

La police a retrouvé les biens volés dans la maison de l'ex-partenaire de Minto. Au début du processus judiciaire, Minto a plaidé coupable. Le crâne et les os ( crâne et os ) sont couramment utilisés dans les loges maçonniques lors des initiations.

Photo: Martin de Ruyter pour Stuff.NZ