Art

Kurosawa nous a appris à nous battre pour les faibles: un essai vidéo explore l'influence du film "Les sept samouraïs"

Le génie d'Akira Kurosawa ne cesse de couler et d'exercer son influence au cinéma, même dans les détails les plus inattendus.

Un peu plus de 60 ans après sa création, The Seven Samurai reste l’une des œuvres les plus remarquables d’Akira Kurosawa, encore considérée par beaucoup comme l’un des cinéastes les plus influents de l’histoire de cet art. L'influence de son film à Hollywood se retrouve dans les westerns d'antan, dans les animations par ordinateur et même dans les récits post-apocalyptiques récents de la mémoire collective.

L'essai vidéo suivant explore certaines des œuvres qui, d'une manière ou d'une autre, s'inspirent du film de Kurosawa. En commençant par l’évidence, ainsi que l’adaptation The Magnificent Seven (John Sturges, 1960), la vidéo compare des cassettes qui vont de Bugs (John Lasseter, 1998) à des franchises telles que Matrix et Le Seigneur des Anneaux, qui choisissent pour l'hommage visuel.

Malgré l'apparence superficielle, l'influence de The Seven Samurai dans ces films transcende la simple répétition de certaines ressources, même si certaines, comme Mad Max: Fury sur la route (George Miller, 2015), recréent des scènes presque image par image.

Dans la filmographie de Kurosawa, la figure du héros ou du champion est récurrente, le personnage qui, au milieu de la tragédie de ceux qui ne peuvent se défendre, est destiné à de grands exploits de vertu, même aux dépens de lui-même. Les sept samouraïs sont l'expression maximale de cette vision chez son créateur, celle qui a transcendé les genres, les techniques et les époques de l'histoire du cinéma.

Twitter de l'auteur: @Lalo_OrtegaRios

Du même auteur dans Pyjama Surf: 6 films pour célébrer les 40 ans de 'Star Wars'