Les champignons magiques redémarrent le cerveau des personnes déprimées, selon une nouvelle étude

Les champignons magiques "réinitialisent" le cerveau ... Lorsque le traitement conventionnel ne fonctionne pas, la psilocybine pourrait être une bonne option pour traiter les personnes déprimées

Les "champignons magiques" pourraient être un nouveau départ pour les personnes gravement déprimées qui ne répondent pas aux traitements conventionnels, selon une nouvelle étude de l'Imperial College London. Les champignons, dont le principe actif est la psilocybine, effectuent une " réinitialisation " ou un redémarrage des principaux circuits cérébraux jugés importants dans la dépression.

Dans l’étude, les images du cerveau ont montré une modification de l’activité cérébrale avant et après la prise de psilocybine; Cela s'est accompagné d'une réduction durable des symptômes de la dépression, jusqu'à 5 semaines après le traitement. Ceci est très prometteur, car les antidépresseurs doivent généralement être pris tous les jours et les chercheurs ont noté des avantages avec seulement deux injections de psilocybine. Les examens par IRM ont révélé une diminution du flux sanguin dans des zones du cerveau telles que l'amygdale, liée au traitement des réactions émotionnelles, à la peur et au stress.

Fait intéressant, les participants ont utilisé à plusieurs reprises l’analogie d’un ordinateur réinitialisé, redémarré ou défragmenté. Les médecins eux-mêmes suggèrent que:

La psilocybine pourrait donner aux individus la poussée temporaire dont ils ont besoin pour redémarrer et rompre avec leurs états dépressifs. En fait, les résultats de ces images confirment cette analogie avec un «redémarrage». Des effets similaires ont été observés avec la thérapie électroconvulsive.

Les champignons peuvent donc être le choc électrique dont certaines personnes ont besoin pour sortir de la boue dépressive.

Les médecins préviennent, en revanche, que les personnes ne doivent pas se soigner elles-mêmes, car, outre le fait que les champignons magiques soient illégaux, les conditions thérapeutiques dans lesquelles ces substances sont prises sous surveillance médicale pourraient être importantes en raison de leur effet positif, et il pourrait être dangereux de les prendre sans une telle surveillance. Dans la science psychédélique émergente, des protocoles ont déjà été développés pour révéler la bonne dose pour une expérience de transformation et une méthodologie incluant de la musique classique et orientale.