Selon la science, nous n'avons pas besoin de plus que cela pour une vie longue, saine et heureuse.

Selon la science, une vie heureuse et en bonne santé peut être possible grâce à des liens sociaux sains et durables ...

Une vie heureuse est l’un des souhaits les plus fréquents des gens; Cependant, sa définition varie selon les croyances, les idéaux et les contextes socio-historiques, économiques ou culturels. Par exemple, pour la philosophie orientale, le minimalisme et la spiritualité sont indispensables à une vie heureuse, tandis que pour le capitaliste occidental, le bonheur se traduit par la possession de la plus grande quantité d'objets et de titres universitaires. Maintenant, selon la science, une vie heureuse et saine peut être possible grâce à des liens sociaux sains et durables ...

Pour parvenir à cette conclusion, l’Université de Harvard a mené la plus longue étude longitudinale en histoire: pendant 75 ans - depuis 1938 - un groupe de recherche en psychologie a suivi la vie de 724 hommes, de leur adolescence à leur grand âge, pour comprendre la Véritable définition du bonheur. Certains des volontaires du groupe étaient des étudiants de Harvard, avec des emplois prometteurs et des perspectives d'avenir - l'un d'entre eux est même devenu président des États-Unis -; d'autres étaient des hommes nés dans les zones les plus dangereuses et les plus pauvres de Brooklyn à l'époque. Chacun d'entre eux a rêvé, au cours des premières années de sa vie, de ce qui leur permettrait d'atteindre le bonheur: être riche, avoir une célébrité et essayer suffisamment d '"être quelqu'un dans la vie"; Cependant, quand ils ont atteint le stade octogénaire, ils ont découvert que pour mener une vie plus saine et plus heureuse, seul l'amour des gens qui les entouraient était nécessaire.

Selon le quatrième directeur de l'enquête, Robert Waldinger, psychiatre de Harvard, moine zen et psychanalyste, au moins 60 des 724 hommes qui ont participé à l'étude ont environ 90 ans. Certains d'entre eux ont commencé dans une maison sans électricité ni espace pour eux-mêmes, tandis que d'autres vivaient dans le confort de maisons cossues et prestigieuses. certains sont allés à la guerre et d'autres ont continué à faire du travail; certains sont devenus alcooliques et d'autres ont passé ce stade; certains ont travaillé dur pour réaliser leur rêve d'être riche, d'autres ont perdu toute leur richesse. De l'accumulation d'expériences qu'une vie humaine implique dans lesdites recherches, il a été conclu que, d'une part, les relations ont un impact sur le bonheur et la santé de nos vies, et, d'autre part, la psychothérapie, la méditation et la sagesse du Zen aident à développer Des outils pour une vie plus remplie.

Citant Waldinger de son blog:

Aujourd'hui, nous passons notre vie à nous inquiéter et à nous mettre trop en colère. Cela se produit parce que nous avons toute une vie devant nous. Mais une personne âgée mène une vie tranquille car il ne fait pas attention à ces sentiments. Au lieu de cela, il vit avec un développement incroyable - à partir duquel nous pourrions apprendre à vivre au quotidien.

Cela signifie que lorsque vous vivez confortablement, la priorité est donnée aux liens sociaux: le couple, la famille, les amis et la société. En fait, dans plusieurs études sur le développement à l’âge adulte, il a été montré que l’intégration dans la société, c’est-à-dire par des activités dans lesquelles Entrez en contact avec les autres. En d’autres termes, c’est le lien entre «vous» et «moi» dans la transcendance, ce qui favorise une meilleure santé et une vie plus heureuse.

En savoir plus sur cette étude avec la vidéo suivante:

Photo: Denis Budko