La principale librairie de Nouvelle-Zélande supprime des livres de Jordan Peterson

Après l'assassinat de Christchurch, la principale librairie de Nouvelle-Zélande a cessé de vendre un livre du psychologue controversé Jordan Peterson

La librairie Whitcoulls, la plus grande franchise de Nouvelle-Zélande, a annoncé qu'elle cesserait de vendre le livre 12 Rules for Life de Jordan Peterson. Peterson est un psychologue controversé qui a acquis une renommée mondiale pour ses vidéos sur YouTube, invitant les jeunes, en particulier les hommes, à mettre de l'ordre dans leurs vies, critiquant la philosophie postmoderne et le mouvement du politiquement correct. Bien que Peterson ait voulu se défendre de cela, il est associé au mouvement alt-droite et à une posture conservatrice et de droite. Peu de personnalités se polarisent davantage que Peterson, adoré par des milliers de jeunes conservateurs et détesté par les libéraux, les groupes féministes ou les communautés telles que le mouvement LGBT +.

La librairie a déclaré que la raison en était le meurtre récent de 50 personnes dans différentes mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, qui a été perpétré par un Australien âgé de 28 ans qualifié de "suprématiste blanc". Et dans ce contexte, à une photo qui circule sur le réseau dans laquelle Peterson apparaît avec un fan portant une chemise qui dit "Je suis fièrement islamophobe". Peterson ne s’est pas exprimé avec beaucoup de tact autour de l’islam, une religion qu’il associe à la violence, bien qu’il ait dit ne pas en savoir assez. Au-delà, l'image ne doit pas être une preuve que Peterson approuve et soutient l'islamophobie, bien qu'il s'agisse certainement d'une image inconfortable pouvant nuire à certaines sensibilités, en particulier en Nouvelle-Zélande.

Quoi qu'il en soit, la librairie Whitcoulls a été critiquée par certaines personnes qui affirment ne pas avoir cessé de vendre le livre de Hitler, Mein Kampf, ou d’autres livres racistes. Et, soulignent-ils, le droit de veto sur un livre à notre époque ne fait généralement que susciter plus d’intérêt et plus de popularité. Peterson a un chapitre dans lequel il tente d'expliquer la violence des fusillades aux États-Unis à partir d'un certain nihilisme qui prédomine dans la culture.