Publicité japonaise en médecine psychiatrique: catalogue inquiétant de démons mentaux

L’esprit humain, aussi parfait soit-il, a un côté obscur qui a toujours perturbé l’homme, une présence qui, selon l’époque, a été vénérée ou tentée de l’ignorer mais qui, malgré tout le processus de civilisation, du développement de la technologie et de la culture, il est impossible de disparaître.

Pour cette raison, l’imaginaire tissé autour des maladies mentales, sa symbologie et son catalogage révèlent avec éloquence la manière dont chaque société code ces démons, les appréhende et les conceptualise.

Dans ce cas, nous proposons une sorte de bestiaire inspiré de la publicité japonaise du XXe siècle concernant les médicaments psychiatriques, un album de famille de psychopathologies qui exprime graphiquement ce que des centaines ou des milliers de personnes ont exprimé en paroles devant le spécialiste, un ami ou un ami. eux-mêmes, dans ce moment critique où le mal les a suffisamment submergés pour les obliger à demander de l'aide: sentiment de se sentir divisé, fragmenté, aveuglé, perçu par une goutte d'eau persistante sur la tête, poursuivie par un être énorme et invincible, soucieux d'un refuge tranquille où se cacher, regardé et tant d'autres descriptions auxquelles s'adapte le regret mental des maladies des nerfs.

Une galerie troublante, voire choquante, dont le caractère inquiétant est accentué par la vision du monde unique de la culture japonaise.

[psychodoc]